Zodiaque photopériodique

Théorie

Selon qu’un astre se situe dans l’hémisphère Nord ou Sud, il aura une déclinaison – hauteur sur l’écliptique par rapport à l’équateur céleste – Nord ou Sud, en croissance ou en décroissance. Ce phénomène est le fondement astronomique du zodiaque – division du plan écliptique en douze parties – comme le montre la figure ci-dessous.

 

Cycle des déclinaisons ou zodiaque des déclinaisons

Comme l’explique Jean-Pierre NICOLA dans l’ouvrage L’Astrologie Universelle (voir publications conditionalistes) :

« … pour le Soleil, étoile ou astre, exactement dans le plan écliptique à chaque longitude zodiacale (0° à 360° horizontalement) correspond une distance au pôle Sud (en trait plein) et une distance supplémentaire au pôle Nord (en tireté). En partant de 90° = 0°, nous aurons les courbes de déclinaison vues en Nord et Sud… ».

Pour les habitants de l’hémisphère Nord, toute planète située dans cet hémisphère (du printemps à l’automne) détermine une prédominance du jour, au sens astronomique. Autrement dit, sa présence au-dessus de l’horizon- ou arc diurne – est plus importante. Dans le cas du Soleil, l’effet est évident et visible : il agit sur la photo-période, variation cyclique du jour et de la nuit, de l’arc diurne et de l’arc nocturne. Néanmoins chaque planète possède sa photo-période, visible ou non, en fonction de ses déclinaisons.

La figure ci-dessous illustre les variations en durée de l’arc diurne et de l’arc nocturne et leurs rapports selon les signes zodiacaux. Ces rapports varient aussi suivant la latitude terrestre, évidemment : plus on se rapproche de l’équateur, plus la photo-période s’atténue alors qu’aux abords des pôles, elle est à son maximum… On peut ainsi définir chaque signe zodiacal par le rapport de ses durées d’arc diurne et nocturne.

 

Zodiaque photo-périodique

Le zodiaque photopériodique

Ces constatations, largement développées, sont la base du zodiaque réflexologique de Jean-Pierre NICOLA. Parmi les publications conditionalistes et pour les lecteurs que les précisions techniques ne rebuteront pas, citons La Condition Solaire et Éléments de cosmogonie astrologique qui sont à même d’apporter toutes les précisions souhaitées.